Semaine Sainte : Arcos de la Frontera.

Arcos de la FronteraCordoueSévilleFatima
Ces photographies ont été prises pendant la période de la Semaine Sainte entre l’Espagne et le Portugal.

Andalousie Arcos de la Frontera

Arcos de la Frontera. 2000.

Andalousie Cordoue

Cordoue. 2000.

Semaine Sainte Andalousie Cordoue

Cordoue. 2000.

Andalousie Cordoue

Cordoue. 2000.

Semaine Sainte Andalousie Cordoue

Cordoue. 2013.

Semaine Sainte Andalousie Cordoue

Cordoue. 2013.

Andalousie Cordoue

Cordoue. 2013.

Semaine Sainte Andalousie Cordoue

Cordoue. 2013.

Andalousie Cordoue

Cordoue. 2013.

Andalousie Cordoue

Cordoue. 2013.

Semaine Sainte Andalousie Seville

Séville. 2013.

Semaine Sainte Andalousie Seville

Séville. 2013.

Andalousie Seville

Séville. 2013.

Semaine Sainte Andalousie Seville

Séville. 2013.

Andalousie Seville

Séville. 2013.

Andalousie Seville

Séville. 2013.

Semaine Sainte Andalousie Seville

Séville. 2013.

Semaine Sainte Andalousie Seville

Séville. 2013.

Semaine Sainte Andalousie Seville

Séville. 2013.

Semaine Sainte Andalousie Seville

Séville. 2013.

Semaine Sainte Andalousie Seville

Séville. 2013.

Semaine Sainte Fatima Portugal

Fatima. Portugal. 2016.

Fatima Portugal

Fatima. Portugal. 2016.

Semaine Sainte Fatima Portugal

Fatima. Portugal. 2016.

La Semaine Sainte est, pour les chrétiens, la semaine précédant Pâques et la dernière partie du Carême. Elle est destinée à commémorer la Passion du Christ1. Le Triduum pascal de la Passion et de la Résurrection du Christ commence le jeudi soir de cette semaine et se termine le soir du dimanche de Pâques. Ces trois jours sont le sommet de l’année liturgique car c’est par sa mort que le Christ a détruit la mort et c’est en ressuscitant qu’il a restauré la vie2.

Les chrétiens orthodoxes l’appellent la Grande Semaine. Les orthodoxes de Roumanie utilisent le plus souvent l’appellation Semaine des souffrances. Les offices de la semaine sainte ont la particularité de commencer par les complies et les matines et de s’achever par les vêpres (là où c’est normalement l’office de vêpres qui commence le jour liturgique).

La Semaine Sainte est composée de cérémonies liturgiques qui n’ont lieu qu’une fois par an. La première d’entre elles est le dimanche des Rameaux.

La Semaine sainte s’ouvre par le dimanche des Rameaux, considéré comme l’une des douze grandes fêtes de l’année liturgique. C’est un dimanche festif, car il célèbre l’entrée du Christ à Jérusalem, où il est accueilli triomphalement par le peuple tenant des palmes. Les fidèles apportent ce jour des rameaux et le prêtre les bénit. Cependant, la venue du Christ à Jérusalem marque le début de la Passion du Christ, vers laquelle il s’avance volontairement. Ce dimanche ouvre donc la Semaine sainte. Dans l’Église catholique, on y lit le récit de la Passion du Christ (1962 : Passion selon saint Matthieu ; 1969 : en alternance, saint Matthieu, saint Marc ou saint Luc).

Dans le rite byzantin, contrairement à tous les autres dimanches de Carême, on célèbre la liturgie de saint Jean Chrysostome et non celle de saint Basile. Le dimanche des Rameaux est étroitement lié au samedi qui le précède, où l’on commémore la résurrection de Lazare par le Christ. Le samedi de Lazare et le dimanche des Rameaux sont deux jours à part dans la période de préparation à Pâques, et font office de transition entre le Carême, qui se concentre sur l’ascèse, et la Semaine Sainte, qui contemple la montée vers la Passion et le mystère de la Croix.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.